FÉDÉRATION DES CHASSEURS 86

Actualités

8 octobre 2018

Point de situation sur la Peste Porcine Africaine

Ce virus n’infecte que les suidés, c’est-à-dire en France les porcs et les sangliers.

Il est très résistant dans toute matière biologique, aussi bien lorsque l’animal est vivant (déjections) que quand il est mort (cadavre même en état de putréfaction, insectes et terre autour du cadavre…), et dans les produits transformés issus de la carcasse (viandes, salaisons…). Toutes ces matières biologiques sont donc infectieuses.

Il suffit qu’un porc ou un sanglier, soit en contact rapproché (ingestion, fouissage) avec une matière infectieuse pour qu’il puisse s’infecter à son tour.

Les cas de propagation de la PPA en Europe sont pratiquement tous dus aux activités humaines. La chasse, comme les autre activités tel que le transport ou autre, est une activité qui peut permettre la diffusion du virus, nous devons donc être très vigilants, respecter les mesures de surveillance (Sagir), d’hygiène et de biosécurité qu’on attend de nous.

Un cas en France sur un sanglier entraînerait la fermeture de plusieurs marchés internationaux : ce serait une catastrophe pour notre filière porcine qui est très majoritairement exportatrice et représente un poids économique très important.

Un cas en France entraînerait des suspensions de chasse au grand gibier dans un premier temps, afin de ne pas risquer de déplacer les animaux, puis probablement une demande d’augmentation de prélèvement de sangliers.

Les suspensions de chasse dans les départements concernés, en bordure de la zone infectée, ainsi que les autres mesures mises en place sont évolutives : elles seront adaptées au fur et à mesure que nous connaîtrons mieux la situation.

L’arrivée du virus dans une population de sangliers dense entraînera une gestion plus difficile et plus longue de la maladie. Il est donc important dès aujourd’hui de profiter de la saison de chasse pour réduire nos populations au maximum. Les conséquences pour la chasse seraient alors réduites.

Si le grand gibier ne peut pas être chassé pendant une longue période sur certaines zones, une demande d’aide sera portée par la FNC auprès de l’administration, afin d’être soutenue financièrement pour l’indemnisation des dégâts aux cultures.

D’autres mesures pourront aussi être étudiées en fonction de l’évolution de la situation.

Chasse en Vienne
Espace adhérent Validation en ligne Téléchargements