FÉDÉRATION DES CHASSEURS 86

Actualités

21 janvier 2019

Enfants et chasseurs au chevet de la nature

L’éveil à la nature s’acquiert dès le plus jeune âge. Mardi 15 janvier 2019, une quarantaine d’enfants de la commune de Roiffé ont, avec l’aide des chasseurs, planté une haie d’une centaine de mètres sur un terrain situé près du lagunage. Clôture végétale qui, d’ici quelques années, contribuera à la préservation du milieu naturel et à la sauvegarde de la biodiversité.

Comme l’indique l’article de Jean-Claude Rabin paru dans Centre presse le 17 janvier dernier, l’initiative du projet revient à un des chasseurs de l’ACCA (Association communale de chasse agréée) de Roiffé, dont les filles sont scolarisées dans la petite école du village. Une belle idée approuvée par les enseignants et soutenue par la commune, qui a accepté de mettre un terrain à disposition et de le labourer. Restait à livrer les plants et apporter un appui technique au projet, ce que la Fédération des chasseurs de la Vienne (FDC86) a bien entendu accepté de fournir gratuitement.

Haie double fruitière et rustique

La journée s’est déroulée en deux temps. Le matin, Emmanuel Coussy et Caroline Cailly, respectivement technicien et chargée de mission gestion des espèces et aménagement des territoires à la FDC86, ont organisé une animation en classe autour de trois ateliers thématiques afin d’aborder les fonctions multiples des haies – embellissement du paysage, abri et nourriture pour la petite faune, site de reproduction et de nidification, lutte contre l’érosion. L’après-midi, ils ont aidé les élèves à planter chacun deux arbres, des essences locales choisies pour leur rusticité et leur valeur nutritive (fruitiers). A présent, pommiers, poiriers, pruniers, aubépines, troènes, cornouillers sanguins…forment une belle haie double qui ne demande qu’à croître et favoriser le développement de la faune locale. Pour finir, les membres de l’ACCA ont apporté le paillage et la communauté de commune du pays loudunais a fourni une partie des filets de protection.

Plus de 3 km par an

Sur cette même parcelle, des projets similaires devraient voir le jour en 2019-2020, toujours en lien avec l’école de Roiffé et le monde de la chasse, pour lequel cette opération est loin d’être une première. « Chaque année, avec l’aide financière du conseil départementale et de l’AFAC agroforesterie, la Fédération des chasseurs orchestre une dizaine de projets de plantations dans les communes de la Vienne, ce qui représente plus de 3 170 plants et une longueur de plus de 3 kilomètres, le but étant de réaménager le territoire », indique Caroline Cailly.

Chasse en Vienne
Espace adhérent Validation en ligne Téléchargements