FÉDÉRATION DES CHASSEURS 86

Actualités

26 octobre 2018

Comptage : un million de palombes en une matinée

Deux techniciens de la FDC86, Emmanuel COUSSY et Caroline CAILLY, sont actuellement en mission dans les Pyrénées afin d’aider le GIFS à suivre les migrations aux cols. Chaque jour, depuis un poste d’observation situé en altitude, ils effectuent le comptage des palombes (Columba palumbus), la plus grande et la plus commune des espèces de pigeons européens. La migration vers l’Espagne s’étale sur un mois, de la mi-octobre à la mi-novembre, mais 80 % des oiseaux migrateurs franchissent la montagne sur une très courte période (deux jours généralement).

Cette année, ce « pic » a été observé en seulement quelques heures, au col d’Arneguy, durant la matinée du 23 octobre. Nos techniciens ont vu passer et ont relevé à l’œil nu plus d’un million de palombes (1 054 078 exactement) en 142 vols. Un phénomène exceptionnel. « C’est la première fois que je vois ça« , confie Emmanuel COUSSY. Au 25 octobre, 1 100 052 oiseaux ont déjà été comptés. D’après le GIFS France, association loi 1901 qui a pour but une meilleure connaissance des Colombidés, 1 653 049 palombes ont été observées sur la totalité de la période en 2015. Elles étaient 1 238 004 en 2016 et 1 062 497 en 2017.

Les populations ouest-européennes du pigeon ramier sont sédentaires, tandis que les populations du nord et de l’est de l’Europe sont migratrices.Les migrateurs se rassemblent en plaine et attendent les fenêtres météorologiques favorables pour franchir les Pyrénées. Ils hivernent ensuite dans la péninsule Ibérique, où ils s’alimentent de glands dans les « dehesas ». La période de migration des palombes est aussi celle de la chasse traditionnelle dans le sud-ouest. Le suivi de cette espèce est important car elle est l’une des plus chassée en Europe.

D’autres comptages ont lieu en hiver, dans la Vienne, pour observer les oiseaux qui n’ont pas pu franchir la montagne.

Chasse en Vienne
Espace adhérent Validation en ligne Téléchargements